Comment rendre des étudiants confiants devant un public ?

Comment rendre des étudiants confiants devant un public ?

J’avais envie de partager une anecdote issue d’une intervention donnée à École Supérieure d’Informatique Électronique Automatique (ESIEA), une école d’ingénieur en numérique pour le compte de l’entreprise Atelia. Notre atelier traitait de la posture du consultant dans différents domaines dont l’écoute, le non verbal, les dynamiques de groupe et une partie portait sur la prise de parole en public. Nous nous attarderons sur cette dernière.

Avec mon acolyte, Jérémy Veluire, nous avons proposé l’un des exercices les plus simples et complexes du monde.

Venir sur scène, s’asseoir, se présenter en une ou deux phrases et repartir.

Rien de plus, rien de moins. Simple, n’est-ce pas ?

2) Quel est donc le problème ?

La simplicité de l’exercice le rend très difficile parce qu’il s’agit de se mettre à nu devant plus d’une dizaine de personnes est d’« être » au lieu de « faire ».

« La peur d’être sur scène devant des gens et d’être regardé est une peur normale. » Keith Johnstone

Cette peur anime plus ou moins fortement chaque étudiant pendant son passage. Les symptômes apparaissent donc très vite. Ils cherchent à fuir la scène.

  • Le débit de parole s’accélère
  • Ils marchent, s’assoient et repartent très vite
  • Ils commencent à parler en même temps qu’ils s’assoient
  • Ils parlent doucement

Les étudiants, comme beaucoup, passent leur temps à nourrir un dialogue interne négatifs sur eux-mêmes pendant l’exercice. Ils ont la pression et, surtout, ils ont une conscience d’eux-même trop importantes, ce qui les empêche d’être présent et de se connecter au public.

Que faire contre cela ?

En tant que coach et formateur en improvisation théâtrale, nous observons régulièrement ces peurs chez les participants. Une des solutions est dans l’externalisation de l’attention. Nous donnons un super objectif secret que chaque étudiant devait communiquer au public sans qu’il ne le sache.

En résumé, l’orateur avait une intention précise à faire ressentir au public par son attitude et son comportement sans que le public ne le voit — précisions importante.

Par ce super objectif à accomplir, nous avons redirigé son attention de l’intérieur vers l’extérieur.

Qu’est-ce que cela a changé ?

Tous les étudiants s’étonnaient de l’écart entre les premiers et les deuxièmes passages. Comment ne pas être surpris ?

Les étudiants prenaient le temps de marcher jusqu’à la chaise, s’asseyaient, se présentaient l-e-n-t-e-m-e-n-t puis repartaient tranquillement. Le public ressentait leur confiance et détente corporelle. La qualité de nos performance dépend en grande partie de notre capacité à être détendu pendant la tâche

Comment un simple objectif a pu aboutir à ce résultat ?

La mise en place de cet objectif pour les participants a permis de réduire le dialogue interne négatif des étudiants pour plusieurs raisons :

  1. Ils envoient leur énergie vers l’extérieur parce qu’ils souhaitent communiquer un ressenti au public.
  2. Ils prêtent attention à la réaction du public pour toujours ajuster leur comportement afin de ne pas être découvert. Ils sont dans l’instant présent dans une relation dynamique avec le public.
  3. Cette prise de parole se transforme en jeu*. Les enjeux diminuent et ils acceptent la possibilité de perdre plus facilement. Ils jouent avec, pascontre.

En conclusion

Cet épisode rejoint les travaux du coach de Tennis Tim Gallwey dans lequel il explique que le plus grand ennemi d’un sportif, c’est son dialogue interne plus que la technique.

Le stress enferme les individus sur eux-mêmes, ils ont besoin de projeter leur attention vers l’extérieur. C’est ainsi qu’ils perdent la conscience d’eux-mêmes pour réaliser des performances incroyables comme les étudiants de l’école d’ingénieur numérique ESIEA.

By |2019-02-28T18:34:11+01:00février 1st, 2019|Prise de Parole|0 Comments

About the Author:

Fondateur de Sautez!, la branche professionnelle de la compagnie d'improvisation théâtrale Olistik, Cyril accompagne les individus et les entreprises dans leur problématiques relationnelles, émotionnelles et créatives par le biais de l'improvisation théâtrale. Une prise de parole efficace peut changer nos interlocuteurs.

Leave A Comment